Le sucre, un vrai problème pour le Maroc
2012-03-13 09:44:49

Importations de sucre et consommation en hausse

Plusieurs informations récentes viennent nous rappeler les problèmes d'approvisionnement en sucre auxquels est confronté le Maroc. En 2010, les importations de sucre s'élevaient en effet à la moitié du volume de la consommation domestique d'environ 1,2 millions de tonnes. De plus, ces besoins domestiques continuent d'augmenter, avec une progression en hausse de 2% (de 25 à 30 000 tonnes) entre 2011 et 2012.

Récolte sucrière compromise

Miel de dattesEn ce qui concerne la récolte de sucre, les conditions climatiques (vague de froid hivernale et faible pluviométrie) conduiront à une diminution de la production sucrière issue de la canne à sucre et de la betterave, qui ne permettra de couvrir que 30% des besoins annuels.  Les conséquences seront néfastes pour l'économie locale, compte-tenu des importations de sucre qui s'afficheront en forte hausse, sans compter l'impact sur le montant versé par la caisse de compensation.

Une source de production sucrière négligée

Dans de telles circonstances, toute solution, même partielle, au déficit de la production sucrière locale, s'avère pertinente. Notre proposition consiste à exploiter les dattes de troisième choix, impropres à la consommation, afin de les transformer en miel de dattes (photo), un produit constitué de sucres nobles à haute valeur ajoutée, à l'aide d'un procédé spécial breveté à très forte rentabilité.

 

Nicolas Kokel, le 13 Mars 2012




Les commentaires

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à notre Newsletter

Suivez-nous sur

twitter.com/@axiomasarl linkedin.com/groups/AXIOMA-sarl-2470688 facebook.com/pages/Axioma-sarl/ Plus.google.com RSS

Tweets de Axioma

Liens externes